La preparation des cours

Lorsqu’une équipe de pédagogues aborde l’élaboration d’un guide pédagogique, elle doit généralement avoir en tête un modèle théorique pour mettre en évidence les valeurs qui sous-tendent ses actions et adopter un cadre de référence pour étayer son projet.

L’approche par compétences (APC) place l’apprenant au centre de la démarche de formation et le reconnaît comme premier acteur responsable de ses apprentissages. Sans prétendre rallier l’ensemble des théoriciens intervenant en éducation, les modèles constructiviste et socioconstructiviste d’apprentissage s’inscrivent bien dans cette perspective.

Selon cette approche, les nouveaux savoirs se développent progressivement, à la manière d’une véritable construction c’est-à-dire en retenant les connaissances antérieures comme assises, et en établissant des réseaux de liens entre les diverses réalités avec lesquelles on entre en contact. Le socioconstructivisme, issu du constructivisme, ajoute la dimension des relations humaines, des interactions et des questionnements mutuels dans la construction des connaissances et le développement des compétences.

Trois aspects principaux ressortent de ce modèle théorique :