CAN U 20 : Le Burundi n’a pas fait le poids face au Nigéria

Opposée aux Flying Eagles, samedi 2 février, la sélection nationale des moins de 20 ans est passée à côté de son match. Après une 1ère mi-temps parfaitement bien négociée, les protégés de Joslin Bipfubusa ont sombré en 2e période, encaissant au passage deux buts. A la 55e minute, après une action collective, Yahaya Nazifi d’une tête piquée a trompé Rukundo Onésime, le portier burundais. Le second but a été marqué à la 71e par Maxwell Effiom.

Un score qui aurait pu être plus lourd, sans les arrêts de grande classe de Rukundo. En attendant le 2e match face au Niger (pays hôte), mardi 5 février, bon nombre d’observateurs convergent sur une chose : « Au risque d’une d’élimination précoce, le sélectionneur doit remanier son effectif.

En l’occurrence le capitaine Selemani, jugé trop lent dans ses interventions en défense, au milieu du terrain et faire entrer des joueurs solides dans les duels et capables de créer le jeu ».

Pour rappel, dans l’autre rencontre de cette poule B, le Niger et l’Afrique du Sud ont fait match nul (1-1).

 
 
 

Championnat de football 2ème division: Burundi Sports Dynamic bat Inter stars

Avec du zèle, du rythme et de la dynamique, le club Burundi Sports Dynamic s’est imposé (2-0) face à Inter stars dans le cadre du championnat de football 2ème division (Ligue B) dimanche dernier au stade Prince Louis Rwagasore à Bujumbura vers 15h30.

Contrairement aux autres matches de ce championnat, la rencontre de ce dimanche était beaucoup plus animée, avec du courage, de la détermination et de la technique. Les tribunes étaient presque pleines, les supporteurs de ces 2 équipes étaient présents. Dans les premières minutes, le jeu n’était pas beaucoup mouvementé avec peu d’engagement des joueurs. Mais au fur et à mesure du déroulement de la rencontre, l’atmosphère change et le club Burundi SD ouvre le score et mène le jeu. Face à cette avance, Inter Stars a fait de tout son mieux pour arracher une égalisation avant la mi-temps mais en vain. La première partie a pris fin sur un score de 1 but à 0.

Dans la 2ème mi-temps, les joueurs de Inter Stars ont fait leur entrée avec plus de détermination afin d’espérer l’égalisation. Mais c’était sans compter avec la force de Burundi SD qui va s’offrir un deuxième but et ainsi anéantir tout espoir de revenir au score pour Inter Star. Le match a pris fin sur la victoire de Burundi Sport Dynamic 2 buts à zéro.

« J’avais dit que j’allais gagner ce match… », dixit fièrement l’entraîneur du club Burundi Sports Dynamic, Papy. Et d’ajouter : « C’est un sentiment de satisfaction, mes joueurs ont joué avec de la force et plus de détermination. Nous allons multiplier les entrainements pour pouvoir gagner ce championnat ce qui va nous permettre de passer en 1ère division ».

 

Pour Aimé Nzohabonayo, entraîneur d’Inter Stars, « Burundi Sports Dynamic a été plus performant que nous. Ses joueurs avaient plus de détermination. Mais également c’est une leçon de notre côté, vu que nous étions habitués à gagner depuis le début de ce championnat. Nous allons essayer de corriger nos erreurs dans les prochains matches ».

Signalons qu’à la fin de ce championnat de 2ème division, les 3 premiers clubs vont avoir  le droit de rejoindre la 1ère division.

Fleurette HABONIMANA

Tennis de table : Ange Belyse Ingabire, la vedette nationale à l’honneur !

Championne nationale de tennis de table, Ange Belyse Ingabire compte à son actif une dizaine de médailles. Depuis 2004, elle ne cesse de hisser les couleurs du drapeau national dans des tournois tant nationaux qu’internationaux.

C’est en 2002 qu’Ange Belyse commence à se familiariser avec le jeu. Ange Belyse compte sur le soutien de sa famille depuis le commencement, l’entourage l’encourage « Lorsque je me suis lancée pour la première fois dans le tennis de table, j’ai toujours été considérée par mon entourage car il m’a encouragé à chaque fois et cela m’a permis de persévérer », a indiqué Ange Belyse.

Cette athlète a déjà pris part dans différentes compétitions d’envergure internationale à savoir le championnat d’Afrique centrale au Gabon en 2004, jeux de la francophonie au Niger en 2006, championnat du monde en France en 2006,2013, championnat d’Afrique en Egypte en 2009, 2010,2015 et en Algérie en 2007 et tant d’autres.

Que sait-on du tennis de table ?

Joué sur une table mesurant 2,74m de long et séparé par un filet de 15,25 cm, le tennis de table fait intervenir 2 joueurs ou un groupe de 2 joueurs. Ainsi chaque joueur est équipé d’une raquette dont le but est de renvoyer la balle jusqu’au milieu de la table adverse. « Un point est gagné par le joueur chaque fois que son adversaire ne renvoie pas la balle correctement, laisse rebondir la balle sur la table, touche la balle autrement qu’avec la main qui tient la raquette, pose la main sur la table afin de rattraper une balle dite courte », explique Ange Belyse.

 

En ce qui concerne les styles de jeu pratiqués dans le tennis de table, on en distingue 5. Il y a en l’occurrence le jeu d’attaque, le jeu de contre, le jeu allround, le jeu de défense ainsi que le jeu de combi. Parmi ces styles, cette vedette préfère le jeu d’attaque. Pour ce qui est des avantages, dit-elle ce sport améliore le cardio-vasculaire, l’endurance, la respiration et développe les réflexes, l’agilité et la coordination. Il favorise également le renforcement musculaire.

Et le ping pong au Burundi ?

Fierté nationale en tennis de table, Ange Belyse déplore le manque de matches et de tournois au niveau national. « Chaque année, la fédération envoie des joueurs en Chine pour les formations mais lorsque nous revenons, nous n’avons pas l’occasion de mettre en pratique les connaissances acquises. Et à un certain moment, on oublie », confie Belyse.

De son côté, cette championne en tennis de table prévoit de réunir des enfants et les former sur ce jeu pour que le tennis de table au Burundi puisse perdurer.

Fleurette HABONIMANA

CAN 2019 : le Burundi met tout en œuvre pour décrocher la qualification !

e président de la Fédération de Football au Burundi Honorable Révérien Ndikuriyo au point de presse du 21/01/2019 ©Akeza.net
Ce lundi 21 janvier 2019 vers 16h30, le président de la Fédération de football au Burundi Honorable Révérien Ndikuriyo a animé un point de presse dans les enceintes de la FFB à Bujumbura. Le but était de nous faire part de l’état  des préparatifs de deux matches décisifs dans l’histoire du Burundi. D’une part, le match de qualification pour la Coupe d’Afrique des Nations(CAN) 2019 en Egypte qui va opposer Intamba mu rugamba Senior  et le Gabon le 23/3/2019 à Bujumbura. D’autre part, souhaiter un bon voyage aux moins de 20 ans (juniors) qui s’envolent ce 29/1/2019 vers le Niger pour disputer la CAN U20.

Enregistrez-vous pour recevoir le bulletin d'informations

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez des mises à jour dans votre boîte de réception. Nous ne vous enverrons pas de spam et nous respectons votre vie privée.